Film français de Christophe Barratier, sorti en 2004.

À l'époque de sa sortie, je vivais encore à Toulouse, mais je n'étais pas allée le voir, l'affiche m'ayant laissée indifférente.

L'autre jour, à la recherche d'un bon classique, j'ai pris la résolution de le voir sur petit écran.

J'ai bien fait et d'ailleurs, je ne suis pas prête d'oublier "Les Choristes". Il est de très loin l'un des meilleurs films français que j'aie eu l'occasion de voir. Ça change des scénarios rocambolesques, du constant suspense, des effets spéciaux, des étincelles hollywoodiennes. À la place, nous avons des personnes de la vie de tous les jours à la fin des années 40, des enfants au regard terriblement expressifs, qui ne semblent à aucun moment être en train de jouer la comédie. Belle rencontre entre Gérard Jugnot et François Berléand.

Une histoire émouvante et marquante. Parce que, dans le fond, ce qui importe, ce n'est pas tant la réussite en elle-même ou l'aboutissement de nos objectifs. Ce sont tous ces chemins éprouvants que l'on a dû prendre, toutes ces personnes formidables et surprenantes que l'on a rencontrées sur la route, ainsi que toutes ces aventures partagées qui ne nous quitteront plus...

 

En 1948, Clément Mathieu, professeur de musique sans emploi accepte un poste de surveillant dans un internat de rééducation pour mineurs ; le système répressif appliqué par le directeur, Rachin, bouleverse Mathieu. En initiant ces enfants difficiles à la musique et au chant choral, Mathieu parviendra à transformer leur quotidien.

Les Choristes

Les Choristes

de Christophe Barratier

Avec Gérad Jugnot, François Berléand et Kad Merad